Fin 2020, l’affaire Michel Zecler a ému médias, personnalités publiques et politiques. Une vidéo de Loopsider montrait trois policiers s’en prendre violemment au rappeur. Mais suite à la condamnation médiatique, des policiers contre-attaquent pour défendre une autre version de l’affaire. Récemment, l’association « Touche pas à mon flic » a publié une vidéo pour rétablir la vérité. Bruno Attal, délégué du syndicat « France Police – Policiers en colère », en fait partie. Entretien.